Plan International Belgique lance le projet Bike for Future à l’approche des Mondiaux de cyclisme 2025 au Rwanda

Partenaire officiel de Belgian Cycling, l'ONG Plan International Belgique promeut le sport comme outil de changement et de défense des droits des filles.

Bruxelles, le 6 avril 2023 - À l'occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix, Plan International Belgique lance son nouveau projet Bike For Future, qui utilise le sport comme outil d'émancipation pour les filles. Le projet sera lancé au Rwanda, qui accueillera les championnats du monde de cyclisme en 2025. Les filles auront notamment la possibilité de recevoir des formations utilisant le sport comme levier d'éducation, et des vélos seront mis à disposition. Le sport peut ouvrir de nombreuses portes aux filles. Avec ce projet, Plan International Belgique souhaite démontrer un changement structurel et positif au coup d’envoi de la Coupe du monde en 2025. Le projet est soutenu par l'ancien cycliste Philippe Gilbert, ambassadeur de Plan International Belgique depuis plus de 10 ans.

Plan International Belgique lance Bike for Future au Rwanda en vue des championnats du monde de cyclisme de 2025

Le Rwanda accueillera les championnats du monde de cyclisme en 2025. Par le passé, les grands événements sportifs n'ont pas toujours apporté des changements positifs, et encore moins durables, pour les jeunes dans les régions où ils se déroulaient. Avec cet événement sportif unique en son genre, Plan International Belgique souhaite établir un lien avec la population locale du Rwanda et assurer un impact positif et durable pour les filles. Le secteur du sport doit démontrer qu'il peut être un outil de changement, allant au-delà du divertissement. C'est pourquoi Plan International Belgique lance Bike for Future cette année, à l’approche de la Coupe du monde de 2025. ​

Avec Bike for Future, l'organisation souhaite améliorer structurellement la situation des filles. Plan International Belgique travaillera avec le système éducatif local pour fournir des formations et des équipements sportifs. Bike for Future débutera en mai 2023, de sorte que l'organisation pourra montrer l'impact concret que ce projet a eu sur les filles d'ici le coup d’envoi de la Coupe du monde en 2025.

Florence, 17 ans, est membre du club de jeunes dans son école au Rwanda. Elle y prend connaissance de ses droits sur les questions liées à la vie affective, relationnelle et sexuelle. ©Plan International
Florence, 17 ans, est membre du club de jeunes dans son école au Rwanda. Elle y prend connaissance de ses droits sur les questions liées à la vie affective, relationnelle et sexuelle. ©Plan International
Ineke Adriaens, directrice des programmes internationaux de Plan International Belgique, explique pourquoi le sport est si important. « Le sport offre la possibilité de briser les stéréotypes de genre. Il est souvent perçu comme quelque chose de masculin, alors qu'il ne devrait pas l'être. Les filles sont souvent contraintes de se cantonner à des activités domestiques, ce qui les prive de nombreux aspects de la vie sociale. Lorsque, avec le soutien de Plan International Belgique, elles peuvent participer à des activités sportives, cela peut constituer un premier pas vers la rupture de ces normes de genre et la promotion de l'égalité des sexes. Cela change le regard que la communauté porte sur les filles et le regard qu'elles portent sur elles-mêmes ».

La raison pour laquelle Plan International Belgique se rend au Rwanda est en partie liée au taux élevé de violence sexiste. Une fille de moins de 24 ans sur deux a déjà été victime de violences physiques ou sexuelles dans ce pays. En outre, les filles sont trop souvent victimes de discrimination et ont moins d'opportunités. 34,5 % des filles âgées de 16 à 24 ans n'ont pas d'emploi, ne suivent pas de formation et ne sont pas scolarisées.1

Partenaire officiel de Belgian Cycling

Pour ce projet, Plan International Belgique collabore entre autres avec Belgian Cycling. L’organisation veut en effet s'engager pendant la Coupe du Monde en 2025 pour apporter un changement positif, à travers le sport, pour les filles au Rwanda.

Nathalie Clauwaert, CEO de Belgian Cycling, est déjà enthousiaste à propos de ce projet. « En collaboration avec Plan International Belgique, Belgian Cycling veut montrer l'exemple en préparation de de la Coupe du monde 2025 au Rwanda. Il est absolument indispensable pour nous de lier une œuvre de bienfaisance à la participation de l'équipe nationale à la Coupe du monde. Alors que tous les regards seront tournés vers les exploits de nos héros et héroïnes du cyclisme national, nous pouvons également soutenir une cause plus large ».

Le samedi 6 mai 2023, la ‘Belgian Cycling Ride - LM Classics’ aura lieu à Tubize, le siège de Belgian Cycling. La randonnée cycliste sera organisée par Belgian Cycling et mettra l'accent sur la coopération avec Plan International Belgique et le projet Bike for Future. L'organisation se fait en collaboration avec la Mutualité Libérale et tous les bénéfices seront versés au projet Bike For Future. Plus d'informations sur l'événement sont disponibles ici.

Plan International Belgique mise depuis des années sur le sport comme outil de changement

En tant qu'ONG internationale œuvrant pour les droits des filles, Plan International Belgique utilise le sport comme outil de changement positif à travers de nombreux projets. Plan International Belgique vise ainsi à avoir un impact à long terme pour les filles du monde entier. L'organisation a déjà mené à bien cinq projets sportifs en Bolivie, au Bénin et au Sénégal. ​ Au total, quelque 20 000 enfants et 2 000 adultes ont participé à ces projets, répartis dans 148 villages. « Chaque projet est unique parce que le contexte est différent. Nous nous appuyons sur nos réussites, et nous tenons toujours compte des besoins de la population locale », explique Ineke Adriaens de Plan International Belgique.« Le sport permet aux filles d'aiguiser de nombreuses compétences essentielles telles que le travail d'équipe, l'estime de soi, la confiance en soi et le leadership. Elles peuvent appliquer ces compétences à des expériences en dehors du sport et s'exprimer sur des questions qui les concernent. En outre, le sport a des effets positifs avérés sur la santé physique et psychosociale. »

Marie, participante au projet Coup d’Envoi pour le Leadership des Filles au Senegal ©Plan International
Marie, participante au projet Coup d’Envoi pour le Leadership des Filles au Senegal ©Plan International

Par ailleurs, les garçons et les filles obtiennent de meilleurs résultats dans les écoles où le sport ​ est pratiqué. Bien que les taux de scolarisation des filles soient encore faibles dans de nombreux pays, le potentiel pour maintenir les élèves à l'école et améliorer leurs résultats scolaires est important.

« Avec nos actions, les filles participent davantage aux activités éducatives et sportives. Cela leur donne confiance en elles. Les parents sont également invités à soutenir le projet et les jeunes. Ce modèle aide à développer des compétences sociales qui permettent aux parents de traiter les filles et les garçons sur un pied d'égalité », explique Sokhnaamy, chef de projet à Plan International Sénégal.

Avec Bike for Future, Plan International Belgique vise une fois de plus à exploiter le pouvoir de connexion du sport. Philippe Gilbert, ancien cycliste et consultant d'Eurosport, est l'ambassadeur du projet.

En tant qu'ancien athlète de haut niveau, Philippe Gilbert sait mieux que quiconque comment le sport peut offrir des opportunités et créer des liens. « Il reste encore beaucoup de chemin à parcourir, mais je suis fier que des organisations comme Plan International utilisent de plus en plus le sport comme levier pour donner aux filles toutes les chances d'un avenir meilleur. Grâce au sport, les filles sont plus fortes physiquement et mentalement, elles déployent leurs ailes et créent des liens. »

 

1 Plan International. Gender Analysis, 2021


Images

Utilisation libre des images avec mention du copyright Plan International.

Note aux rédactions

Les journalistes qui souhaitent en savoir plus sur ce sujet peuvent nous contacter pour poser des questions supplémentaires ou organiser une interview.

Deborah Rozenberg

Deborah Rozenberg

Head of Marketing, Communication & Campaigns, Plan International Belgium

À propos de Plan International Belgium

Plan International Belgique est une ONG belge indépendante membre de Plan International qui défend l’égalité pour les filles et les droits des enfants dans le monde. Depuis 1983, nous accompagnons les enfants et les jeunes vers l’autonomie et la liberté de faire leurs choix. Nous donnons les mêmes chances aux filles qu’aux garçons : apprendre à l’école et obtenir un emploi décent, diriger les changements de leur société, décider de leur vie et de leur corps et s’épanouir à l’abri de la violence, de la naissance à l’âge adulte. Pour plus d'informations sur Plan International Belgique, veuillez consulter le site www.planinternational.be.

 

Recevez des mises à jour par e-mail

En cliquant sur « S'abonner », je confirme avoir lu et accepté la Politique de confidentialité.

À propos de Plan International Belgique

Plan International Belgique est une ONG belge indépendante membre de Plan International qui défend l’égalité pour les filles et les droits des enfants dans le monde. Depuis 1983, nous accompagnons les enfants et les jeunes vers l’autonomie et leur permettons de changer leur avenir. 

Nous donnons les mêmes chances aux filles qu’aux garçons : apprendre à l’école et obtenir un emploi décent, diriger les changements de leur société, décider de leur vie et de leur corps et s’épanouir à l’abri de la violence, de la naissance à l’âge adulte.

Contact

Plan International Belgique Galerie Ravenstein 3B5 1000 Bruxelles, Belgique

+32 470 69 12 72

[email protected]

www.planinternational.be